AGIR c'est être acteur Politique sur deux Pôles

1) Face au terrorisme, à la radicalisation, au prosélytisme la France devient plus méfiante, le racisme se développe.

Agissons localement pour contrer cette tendance.

2) Face aux défis environnementaux planètaires, nous nous mobilisons pour imaginer une autre société.

 

Avec "Avant Garde des Idéaux de la République" :

Vous pensez qu'il est possible de s'engager et de constituer un mouvement local qui a pour objectif de s'étendre, de s'entendre avec d'autres forces politiques plus traditionnelles

Vous pensez, comme 20% de Français, que la culture, la religion musulmane est compatible avec les valeurs de notre République.

Vous pensez qu'il y a un manque de personnalités politiques issues des FSM (Français de Souche Méditérranéenne).

Vous pensez:

* qu'il ne faut plus se plaindre mais s'engager avec fierté aux service de notre République.

* que vous êtes légitime pour vous occuper des affaires publiques.

* qu'une bonne éducation civique, s'acquiert aussi dans les élections.

* Vous savez utiliser les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, etc)

* vous aimez le contact humain et n'avez pas peur du "terrain"

Alors venez faire de la Politique avec nous

Par la Non-violente avec noblesse, engagez-vous pour une société multiculturelle et tolérante".

Avant de nous rencontrer, prenez le temps de travailler nos textes constitutionnels (vous les avez dans ce blog)

              1 Déclaration des droits de l'Homme de 1789

              2 Préambule de la constitution de 1946.

              3 Constitution de 1958

              4 Charte de l'environnement de 2004

 

NOS VALEURS

Voici les valeurs qui peuvent nous rassembler

I- Le but d'A.G.I.R. est l’établissement d’une société de liberté, de responsabilité et de justice orientée vers l’épanouissement intellectuel et moral de la personne humaine et des communautés dans lesquelles celle-ci s’enracine.


II- Le principe d’une telle société est la démocratie, qui vise à porter au plus haut la conscience et la responsabilité des citoyens. La démocratie exige le respect scrupuleux des droits de la personne humaine, au sens de la Convention européenne des Droits de l’Homme et de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen, et la lutte contre toutes les discriminations. La démocratie exige la séparation des pouvoirs politiques (exécutif, législatif, judiciaire), économiques et médiatiques.


III- La pluralisme est la première des valeurs démocratiques. Le pluralisme politique et médiatique, garantit seul la liberté de penser, la liberté d’opinion, l’émancipation des citoyens et leur faculté politique.


IV- Chaque citoyen doit être considéré comme un acteur des choix publics qui le concernent. Il a droit à une complète information dans la préparation de ces décisions. Chaque citoyen doit être considéré comme responsable, en droits et en devoirs.


V- Le responsable politique représente dans le monde du pouvoir ceux qui n’ont pas droit à la parole, en particulier les moins favorisés, les plus jeunes et les générations à venir.


VI- L’essor de la société démocratique repose sur la dynamique d’une social-économie durable, économie de création, entreprenante et réactive, à haute exigence sociale, visant au développement durable.


VII- Le développement de la social-économie exige la liberté et la responsabilité des acteurs économiques, mais aussi des acteurs sociaux, civiques et associatifs.


VIII- L’État ne peut donc être le décideur tout-puissant à la place des acteurs de la société. Il est leur défenseur, leur partenaire et le garant de leurs droits.


IX- Notre projet de société promeut et défend, au-delà des biens nécessaires, les biens supérieurs que sont l’éducation, la culture, transmission et création, la science, les valeurs morales, philosophiques et spirituelles.


X- La laïcité est la garantie du vivre-ensemble. Nous considérons que la laïcité telle qu’elle a été peu à peu définie par la République française est un apport précieux à l’avenir de l’Europe et de l’humanité.


XI- L’équilibre du monde, menacé par des superpuissances de toute nature, exige l’avènement d’organisations internationales destinées à le garantir.


XII- L’Europe des peuples et des citoyens, active et solidaire, où les Etats nationaux, détenteurs d’un patrimoine commun de civilisation, défendent ensemble leurs intérêts et leurs valeurs est le modèle de ces libres organisations. Sa construction est donc non seulement une nécessité mais un devoir.

L'appel du monde de demain

Nous sommes face à un choix: Choisir le monde dans lequel nous vivrons dans les décennies qui viennent ou ne pas choisir et laisser les événements suivre leur cours.

Ce qui, au regard de l'écrasante majorité des données scientifiques que nous connaissons, ressemblera à peu près à cela : disparition d'une grande part des animaux sauvages, des forêts, de milliers d'espèces sur terre et dans les mers, augmentation des sécheresses, des inondations, des tornades, des typhons, territoires submergés, millions de réfugiés lancés sur les routes à la recherche d'un endroit où vivre, de moins en moins d'eau, des émeutes de la faim, des conflits pour s'approprier les ressources naturelles, une aggravation des inégalités, des tensions sociales et géopolitiques, des violences de toutes sortes parmi lesquelles le terrorisme, une explosion de la dette, des chocs économiques à répétition, du chômage…

Inutile de continuer, et de dire où pourrait nous conduire cette litanie. Nous le savons. Ou nous devrions le savoir.

Alors qu'attendons-nous ? Nous connaissons la plupart des solutions à nos problèmes, mais nous ne les mettons pas en place parce que les grands responsables politiques ne sont pas d'accord, parce que les grands industriels, les syndicats ou les administrations ne sont pas d'accord, parce que nous n'avons pas le temps, parce que c'est trop cher, parce que c'est compliqué, parce que, tout de même, nous ne sommes pas vraiment certains que tout cela soit si catastrophique…

En réalité, nous attendons souvent que quelqu'un s'y mette pour nous.

Nous en avons assez d'attendre que la catastrophe arrive. Nous avons tant de choses à faire et tellement de potentialités pour y parvenir.

Nettoyer les océans, replanter les forêts, produire une nourriture saine pour tous, en régénérant les sols et la biodiversité, faire en sorte que chaque être humain soit abrité, soigné, éduqué, produire de l'énergie renouvelable en abondance sans détruire les écosystèmes, réduire drastiquement notre consommation, trouver les moyens de fabriquer les objets de demain avec les déchets d'aujourd'hui, inventer les moyens les plus simples et les plus sains de vivre sur cette petite planète sans en épuiser les ressources ou en perturber les équilibres.

Nous savons faire tout cela. Peut-être pas encore aussi bien qu'il le faudrait, mais ce n'est qu'une question de temps et d'investissement. Nous réussissons ce que nous choisissons d'entreprendre, l'Histoire nous l'a montré, maintes fois. Nous avons calculé que toutes ces activités peuvent créer des centaines de millions d'emplois passionnants à travers le monde, redonner du sens à nos existences, à nos sociétés, y apporter la sécurité et la paix…

Oui, mais comment démarrer ? Nous sommes nombreux à être traversés par le découragement, la résignation, le cynisme parfois.

Nous serions trop petits, trop faibles face aux gigantesques mécanismes à l'œuvre. Mais personne n'a traversé les océans, aboli l'esclavage, trouvé des traitements à des maladies en se répétant que rien ne changera jamais.

Nous avons besoin de nous mobiliser comme jamais aucune communauté humaine avant nous. Nous avons besoin de déployer des trésors de créativité, de solidarité, d'intelligence. De sortir de nos intérêts personnels pour embrasser l'intérêt de tous.

D'une certaine façon, rien n'est plus exaltant. Il y a là de quoi satisfaire nos besoins d'héroïsme bien plus intelligemment que toutes les guerres de ces derniers millénaires.

Le chemin ne sera ni court ni facile Nous aurons besoin de remporter des luttes démocratiques, de traverser des ruptures, d'avoir des idées radicalement nouvelles, d'apprendre à travailler ensemble malgré nos différences…

Nous aurons besoin de tous : élus, entrepreneurs, salariés, fonctionnaires, penseurs, artistes, mères ou pères au foyer, retraités, enfants, riches, pauvres, Français et étrangers…

Nous aurons besoin de projets pionniers et de lois accélérant la transition, d'investissements financiers et de changements personnels.

La bonne nouvelle est que nous sommes des millions en France, des milliards dans le monde et qu'en quelques décennies nous pourrions réorienter l'Histoire.

Aujourd'hui, nous vous appelons à rejoindre les millions de personnes qui se sont déjà mises au travailNous vous appelons à vous informer, à lire, à écouter, à rencontrer, pour vous faire votre propre idée sur toutes ces -questions. Nous vous appelons à faire tout ce qui est possible dans votre quotidien, pour limiter notre impact sur la planète et les êtres humains.

Nous vous appelons à repenser votre métier : à faire ce qui vous passionne, ce pour quoi vous êtes vraiment doué et de vous servir de ce talent pour construire un monde plus juste et plus durable.

Nous vous appelons à vous regrouper, là où vous vivez, là où vous travaillez, pour porter des projets d'avenir, pour réunir ceux qui sont séparés, pour aider ceux qui sont les plus fragiles.

Nous vous appelons à vous mobiliser pour vous opposer aux lois qui exploitent la nature ou les êtres humains, pour porter de nouvelles idées jusque dans les sphères politiques.

Nous vous appelons à soutenir ceux qui portent déjà ces idées dans le champ politique, économique ou associatif.

Nous appelons les candidats partageant ces idées à se rassembler et à -porter ensemble un projet pour transformer la France et l'Europe.

Nous vous appelons à rêver qu'un autre monde est possible. Et à vous unir pour concrétiser ce rêve.

COLLECTIF (dont Pierre Rahbi - Nicolas Hulot - Mathieu Chedid - Eric Piole - etc)



 

NOS ACTIONS


"A.G.I.R." dés à présent  pour  

              1 l'inscription de vos ami(e)s sur les listes électorales

              2 la participation aux élections

              3 Réaliser une campagne  législative en juin 2017

 

LA PARTICIPATION A UNE (ou DES) ELECTION(S) A L'ASSEMBLEE NATIONALE (DEPUTE)

Cette année, la candidature "A.G.I.R." ne peut être que de 1er tour. En effet, nous commençons notre chemin et la grenouille ne veut se faire boeuf...

Notre objectif, ambitieux, est d'atteindre la barre des 5% d'électeurs.

Au second tour nous exprimerons résolument notre opposition au Front National.

Il n'y aura pas d'appel à voter pour les autres candidat-e-s.

Nos intentions clairement exprimées ici permettent à des électeurs de droite, comme de gauche de voter pour nous au 1er tour avant de retrouver son votre naturel au 2em Tour.

Pour la 8em circonscription de Salon de Provence, (Aurons, La Barben, Berre, Cornillon-Confoux, Coudoux, La Fare, Grans, Lançon, Pélissanne, Rognac, Saint Chamas, Salon, Ventabren, Velaux)

nous proposons aux électeurs le candidat.

M. BEGHOUACH Khaled - Candidat au patronyme FSM sud

suppléant

Gilles RIGOLE - suppléant au patronyme FSM  nord

 

A.G.I.R. veut toujours propulser dans la vie politique des candidatures au patronyme FSM (sud) avec en second un complément FSM (nord).

Le but est de montrer que ces candidatures ne sont pas communautaristes, communautaires mais les plus ouvertes possibles.

 

 

Les FSM

Vous êtes nombreux, nombreuses à me demander pourquoi j'utilise l'expression: Français de Souche Méditérranéenne (FSM).

Depuis plus de 10 ans l'extrême droite contamine notre langage.


Les intellectuels de la fachospère ont réussi à faire entrer dans le langage courant l'expression "Français de Souche".

Leur objectif est d'exclure, de diviser, de cliver les composantes de notre nation.

Pour la contrer nous faisons du Judo.

Nous prenons l'expression clivante "Français de souche" et la complétons  avec notre "Mare Nostrum",  notre "méditérranée", ainsi tous les français ont avec les italiens, les marocains, les espagnols, les algériens etc, une façade méditérranéenne.  Nous devenons tous FSM

Ainsi se dire "Français de Souche Méditérranéenne" (FSM) nous permet de nous protéger de l'Inquisition qui réapparait.

Nous n'avons plus de compte à rendre sur:
La couleur de notre peau - le crépus de nos cheveux - la forme de nos visages - la couleur de nos yeux - l'histoire de nos parents - celle de nos ancêtres - notre philosophie - notre religion

Nous sommes alors pleinement,

fils et filles de la République

 

 

Cette photo a été faite avec un IPhone, sans aucune préparation. Khaled à un beau sourire...mais sa lame de rasoir était usée.
Martine Pisavy, photographe, est prête à améliorer cela.